instagram

Mais quel tracker choisir ? Aucun bien sûr !

Comme beaucoup, j’ai vieilli, je ne me sentais pas bien dans la peau, dans mon corps et je me suis repris en main. Ce n’est pas encore ça, mais je suis sur la bonne voie. Pour arriver à mon but et me motiver tout seul, j’ai voulu m’accompagner d’un tracker d’activité. Et je dois l’avouer, je n’ai toujours pas trouvé mon bonheur, mon idéal. A croire que je cherche le fameux mouton à 5 pattes et que je suis difficile… Mais finalement, je suis arrivé au constat que chacun des trackers disponibles à ce jour propose un truc sympa que le concurrent n’a pas…

Je ne vais pas entreprendre, dans ce billet, un exercice de comparaison entre les différentes solutions de tracking existantes, mais plutôt vous parlez d’une solution bien sympa qui permet de profiter en même temps de toutes les solutions.

Pas trop vite, je souhaite commencer ce billet par un peu d’histoire, oui, l’histoire qui m’a amené à utiliser tous les sites en même temps.

Tout à commencer, il y a peu, quand je n’arrivais plus à monter les 4 étages qui mènent à l’appartement où vit ma mère. Au bout de 4 étages, j’avais le palpitant au taquet, des suées à ne plus en finir et surtout une impression de dégoût de moi-même. Eh oui, je suis gros, obèse, mais au-delà de ça en piteux état. Bref, je ne m’aime plus même si ma femme continue à me regarder avec ses yeux doux 🙂

« Il va falloir te reprendre ne main mon grand ! » C’est la phrase qui, un jour, résonna dans ma tête. C’est donc décidé, je me reprends en main. Mais comme vous le savez, un geek qui se reprend en main s’accompagne toujours du dernier gadget à la mode et quoi de mieux qu’une appli Fitness ?

J’ai donc commencé à me traquer avec l’application que tout le monde connait, je veux bien dire Runtastic ! Mais voilà, en quelques jours, cette appli qui est pour moi le reflet de Cdiscount dans le Fitness a eu raison de moi : trop de publicité, trop de gadgets et surtout les utilisateurs semblent vivre dans une bulle qui est la leur !

Je continue mon aventure et me voilà dans les bras d’Endomondo. Le site Internet me parfait déjà bien plus sérieux que l’acolyte précédent, c’est clair, concis et axé sur la communauté. En effet, tout le monde se parle, se motive, et va de l’avant. On se sent moins isolé. Aussi, je dois avouer que je suis peut-être un peu influencé… En effet, j’ai deux potes qui utilisent à fond Endomondo et de surcroit, ils sont actifs sur l’interface : ça aide ! Mais aussi, Endomondo propose plus dans sa version gratuite que Runtastic. Bref, j’avais dit que je n’étais pas la pour faire une review 🙂

Endomondo est adopté et tout roule pour moi. J’avance avec cette appli au même rythme que ma pratique du VTT. Mon intérêt pour le VTT grandit de jour en jour et inévitablement, j’entends parler de Strava. Et zut, encore un tracker mais cette fois-ci spécialisé dans le cyclisme et le running…

Je teste donc Strava !

Pour faire rapide, Strava propose une très belle interface que ce soit sur le web ou sur l’appli mobile. Néanmoins, elle est moins complète dans sa version gratuite qu’Endomondo, mais j’adhère totalement. Si on oublie le côté communautaire, j’ose mettre en avant le comparatif par segment que propose Strava. Les segments sont simplement des segments de ton itinéraire, que d’autres ont pu emprunter avant toi, et tu es comparé sur cette portion avec les autres membres. Je trouve cela chouette, surtout que cela permet de te comparer et de te motiver. Bon le constat est clair, je crois que les autres ont des mobylettes et moi une trottinette 🙂 Mais même avec ma trottinette, je me suis amélioré sur certains tronçons. Mais c’est bien la seule satisfaction, car aucun de mes potes n’utilise Strava….

Je me lance donc un nouveau défi…

… Celui de trouver une solution pour partager les données capturées avec ma Polar V800 avec ces différents sites. En effet, cela me permettra d’être toujours en contacts des potes virtuellement et de pouvoir utiliser les différentes solutions pour avancer dans ma pratique du VTT.

Défi hautement remporté avec SyncMyTracks !

SyncMyTracks, comme son nom l’indique, permet de synchroniser l’ensemble des données depuis 12 services vers 12 autres. N’est-ce pas génial ?

La version gratuite permet qu’une synchronisation manuelle alors que la payante permet une synchronisation automatique. Il me suffit donc désormais après une sortie en VTT de décharger ma V800 avec le service Polar Flow, ensuite, d’aller sur mon mobile et de lancer SyncMyTracks. Au bout de quelques instants, je retrouve les données sur chacun des sites…

Je peux donc bénéficier des atouts de chaque service, de rester en contact avec mes potes mêmes les moins bavards et quelques soit le tracker utilisé. Que demandez de plus ?

Aussi, parfois la synchronisation comprend des erreurs (genre je roule à 177 km/h en VTT), il suffit donc de supprimer la séance et de lancer de nouveau la synchronisation. Également, vous le savez peut-être la fréquence cardiaque n’est pas disponible avec les versions gratuites, mais avec cette astuce de synchronisation, j’arrive à obtenir la fréquence cardiaque captée par ma Polar sur chaque service. Vous n’êtes plus obligé de prendre votre ceinture cardio chez untel ou untel…

Bonne synchro à tous !

0 Commentaires

Laisser votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

%d blogueurs aiment cette page :